Accueil » Toutes nos astuces pour des vacances zéro déchet et zéro stress
Toutes les astuces pour des vacances zéro déchet

Toutes nos astuces pour des vacances zéro déchet et zéro stress

Par C. l'air du temps
1 Commentaire

Comment être zéro déchet en vacances, loin de ses habitudes et ses repères ?

C’est une vraie question car sortir de sa « bulle » quotidienne peut être difficile quand on a mis de l’énergie à mettre en place des habitudes à la maison ! On peut tout à fait conserver ses habitudes zéro déchet en vacances à condition de se préparer.

Courses, pique-nique, trousse de toilette : on vous donne nos astuces pour préparer vos vacances en mode zéro déchet et surtout 100% plaisir !

Des vacances zéro déchet

Quand on a mis en place des habitudes zéro déchet à la maison, le plus difficile pendant les vacances c’est la perte de repères. De fait, nos habitudes sont chamboulées et nous sommes confrontés à un environnement, un groupe qui n’est pas forcément dans la même veine que nous.

  • ANTICIPER

S’il ne devait y avoir qu’une seule astuce à retenir dans cet article, c’est celui de préparer son séjour. Mais en soi ce n’est pas une nouveauté, anticiper les sorties, les visites etc… c’est l’assurance de vacances réussies et moins stressantes. Pour le zéro déchet c’est également très vrai : anticiper permet de vivre au mieux ses vacances en dehors de sa zone de confort.

  • Les courses

C’est certainement le plus déroutant : le chamboulement des habitudes de courses. On peut vite se retrouver perdu.e.s sans son épicerie vrac ou son maraîcher bio 🙂 A cela s’ajoute, que pour beaucoup d’entre nous, en vacances nous sommes souvent plus nombreux à table qu’au quotidien, il faut donc adapter aussi les quantités sans perdre en qualité…

  • Les sorties extérieures

Sorties au restaurant, apéritifs improvisés, goûter à l’extérieur : en vacances on multiplie les sorties souvent génératrices de déchets ! Il faut alors anticiper, et être paré.e.s pour profiter tout en minimisant les déchets !

  • Le groupe

Vacances en famille, entre ami.e.s, en groupe : tout le monde n’a pas forcément le même engagement ou la même vision que nous. Il faut alors composer entre ses propres volontés et les désidérata des autres : trouver des compromis pour permettre à tout.e un.e chacun.e de savourer les vacances

La trousse de toilette

En fonction du lieu, du type et de la durée des vacances, on peut avoir une trousse de toilette plus ou moins fournie (si on voyage en voiture, on peut être un peu plus généreux que si on voyage à pied avec un sac à dos). Néanmoins c’est bien d’être le plus minimaliste et zéro déchet possible : de toute façon en vacances c’est bien aussi de laisser respirer sa peau ! Voici le contenu de notre trousse de toilette zéro déchet :

  • Des cosmétiques solides : savon et shampoing solides ! Ils prennent peu de place et durent longtemps ! On peut les transporter soit dans un gant de toilette soit dans des petites boites métalliques ;
  • Les huiles végétales ou sérums version minimale : nous emportons nos huiles Les Inspyrées mais en général nous mutualisons une huile « passe-partout » comme la prune avec nos hommes pour ne pas avoir à trop emporter. Elle sert de soin mais aussi de démaquillant !
  • Une eau florale : à adapter à sa peau, camomille, rose, lavande, conservée au frais, c’est l’assurance d’un coup de frais très agréable et odorant !
  • Brosse à dents : il s’agit de nos brosses à dent à têtes interchangeables Lamazuna
  • Les cotons démaquillants réutilisables : on en prend une dizaine ce qui permet de tourner sur 15 jours/3 semaines, pour toute la famille ;

La trousse de secours

En plus de la petite trousse de secours « classique » avec de quoi désinfecter et bander, on prend avec nous une petite trousse pour soigner et protéger au naturel :

  • Une petite sélection d’huiles essentielles pour les bobos du quotidien :
    • Ravintsara ou Eucalyptus radiata, qui sont de superbes antivirales ;
    • Tea tree pour désinfecter petits boutons ou piqures ;
    • Menthe poivrée (nausées, mal des transports,maux de tête) ;
    • Lavande aspic (coups de soleil, brûlures et piqûres d’insectes) // on peut aussi préparer dans un petit roll-on de 10ml à parts égales Géranium rosat + Lavande aspic+ Citronnelle

Fortement concentrées, les huiles essentielles ne doivent cependant pas être prises à la légère et souvent « interdites » pendant la grossesse et pour les enfants de moins de 6 ans. On vous conseille d’investir dans un livre comme « la Bible des Huiles essentielles » de Danièle Festy qui regorge de conseils ou de prendre conseil auprès d’un.e naturopathe.

  • On pense également à prendre avec soi plusieurs tailles de tires-tiques pour les balades en forêt ;
  • Même s’il n’existe pas de formule parfaite en terme de composition, on privilégie une crème solaire avec des filtres minéraux et on peut prendre une bouteille d’aloé vera pour soigner les coups de soleil ou brûlures !
  • Si on en a l’usage un brumisateur isotherme rechargeable permet de remplacer les brumisateur d’eau classiques et jetables.

Le kit pique-nique zéro déchet

Ah les pique-nique ! N’est-ce pas le charme exquis de vacances réussies ? Pouvoir déjeuner dans des spots insolites en savourant de bonnes choses ? On dit oui mais en mode zéro déchet ! Pour cela, on a pris pour habitude de se constituer un « kit de survie spécial pique-nique » pour parer à toute circonstance et éviter assiettes, couverts et gobelets en plastique ! Voici ce que contient cette fameuse trousse :

  • L’unique et indispensable gourde en inox, isotherme qui garantit de l’eau fraiche toute la journée !
  • Des gobelets réutilisables en inox ou en plastique en fonction de ce qu’on a à la maison
  • Divers couverts réutilisables : « georgettes », couverts de la cuisine, couteaux suisses, « opinel » ou autres couverts multi-fonctions ;
  • Des serviettes en tissu qui peuvent aussi servir au restaurant pour éviter celles en papier ;
  • Des boîtes en inox pour les petits grignotages salés ou sucrés, un bento si on a à la maison ;
  • Quelques beewraps, ces emballages en cire végétale bien pratiques pour emballer les sandwichs ;
  • On récupère également à droite à gauche quelques petites cuillères en bois pour dépanner en cas de goûter glace et éviter de prendre celles en plastique !
  • Et bien sûr, pour parfaire la chose, une belle nappe en tissu ! Effet garanti

Les courses

S’équiper

Il n’y a pas de kit courses idéal car il ressemble aussi aux courses que vous faites, nous vous proposons de jeter un oeil à notre article sur les courses au marché où nous détaillons notre équipement, pour les vacances cela peut ressembler à ça :

  • Un panier osier ou un grand cabas (ou plusieurs à adapter au nombre que vous êtes) dans lequel on rajoute :
  • Des « totes-bag » éventuellement pour les petites courses (mais peut servir pour autre chose) ;
  • Quelques contenants : tup’ en verre ou plastique, des bocaux ;
  • Des sacs en vrac : à adapter aussi à vos habitudes (nous en prenons en général une dizaine, car ça prend peu de place) ;
  • La boite à oeufs réutilisable.

Faire les courses

En amont

En fonction du lieu et du type de résidence pour les vacances, il est possible de prendre des choses de la maison ou de faire les courses avant, surtout pour des denrées qu’on sait avoir peu de chances de trouver sur place ! Comme la place est toujours limitée quand on part, on essaie de faire ça en mode minimaliste et juste nécessaire 😉 Pour quelques jours en gite avec des amis, il nous est déjà arrivé de faire quasiment toutes les courses en amont pour ne pas avoir à sortir, mais cela parait plus difficile pour 15 jours de vacances !

Sur place

Le secret ? Anticiper et préparer ! L’idéal est de repérer en amont les lieux de courses qui correspondent le mieux à nos critères pour faire les courses sereinement une fois sur place ! On peut bien entendu privilégier les marchés de producteurs, les magasins de producteurs et de produits locaux et de saisons, les épiceries vrac… Voici quelques pistes pour préparer les courses sur place en amont :

  • Réseau Vrac : vous y retrouverez toutes les épiceries vrac françaises ;
  • Le Marché Vert : une carte collaborative qui recense toutes les acteurs d’une agriculture respectueuse du vivant mises en oeuvre sur le territoire ;
  • Les offices du tourisme : indiquent les jours de marché en fonction du lieu de résidence ;

L’entretien

On trouve tout dans les locations de vacances mais pas sûr que cela corresponde à nos standards sains et zéro déchet mis en place à la maison, de fait on emporte avec nous :

  • Un bloc de savon de Marseille : qui sait se rendre utile ! Vaisselle à la main, détachage du linge, lessive à la main…

Mais aussi !

De quoi ramasser les déchets

En vacances, c’est bien entendu préférable de ne rien laisser derrière soi, mais si vous nous lisez vous savez déjà ! Néanmoins, il n’est pas rare de croiser les déchets… des autres ! Sur la plage, en randonnée, en forêt : alors on peut donner un petit coup de pouce à la nature et aux personnes qui entretiennent ces lieux en ramassant les déchets. On apporte avec soi une petite poche et des gants pour ramasser ce qu’on trouve par terre lors d’une balade ou sur la plage ! On peut également rejoindre des opérations de nettoyage des plages avec l’associations Surfrider par exemple : découvrez le programme des Initiatives Océanes. Mais il y a forcément aussi des choses organisées par la commune où vous êtes : jetez un oeil au Syndicat d’Initiative.

Quid du compostage ?

C’est peut-être le point qui pêche le plus nous concernant. Là où nous allons en vacances chaque année en vacances, il n’existe aucune solution de compostage autre que pour les résidents. Du coup, chaque année, on se retrouve à devoir jeter nos déchets organiques au tout venant et c’est ce n’est très réjouissant quand on composte au quotidien.

On vous conseille cependant de vous renseigner au préalable à la mairie ou à l’office du tourisme de votre lieu de résidence, car si vous êtes en location et que vous cuisinez sur place, il est alors fort utile de trouver la solution compostage si elle existe !

L’art du compromis pour être 100% zen

Sortir de sa zone de confort, n’est jamais très agréable. Néanmoins, pour passer de bonnes vacances en groupe, famille ou amis, nous avons remarqué par expérience qu’il est bien de lâcher un peu de leste par rapport à notre habitudes, tout en y mettant notre grain de sel ! Ainsi, on peut apprécier de manger des chips et proposer à tout le monde d’emporter sa gourde, d’accepter le fromage râpé en sachet plastique mais d’acheter des olives en vrac au marché avec ses contenants. Le compromis permet alors de passer de bonnes vacances et c’est bien là le plus important !

Prêt.e.s pour des vacances zéro déchet ?

Si c’est déjà le cas dites-nous vos habitudes !

1 Commentaire

MamaNat75 2 juillet 2020 - 23 h 22 min

Coucou, merci pour ce chouette article ! Qui tombe à pic ! Je voulais aussi partager, même si l’idée c’est de faire au max zéro dechet, quand on a pas le choix pour x raison, l’application Citeo, qui de dit dans quel bac mettre ton déchet. Les règles du recyclage n’étant pas égale sur tout le territoire français, ça permet de pas se tromper ! ne sont pas en application dans toute la France. On garde à l’esprit que le meilleur déchet c’est celui qu’on ne produit pas, et on fait de son mieux pour des vacances les plus respectueuses 🤗❤️
Mercy de nous partage tout cela 🤗

Répondre

Laisser un commentaire

* par l'utilisation de ce formulaire, vous acceptez la conservation de vos données telle qu'elle est mentionnée dans notre politique de confidentialité.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ceci devrait également vous plaire

Ce site utilise des cookies. Continuer votre visite en cliquant sur OK ou consulter notre politique de confidentialité. OK Lire