Accueil » Toutes les alternatives pour supprimer le plastique dans la cuisine
Toutes les alternatives pour supprimer le plastique dans la cuisine

Toutes les alternatives pour supprimer le plastique dans la cuisine

Par C. l'air du temps
11 Commentaires

Quelles sont les alternatives pour supprimer le plastique dans la cuisine ?

Les différents plastiques, issus de la pétrochimie, ont été très vite intégrés dans l’univers de la cuisine. Faible coût de production, robustesse : le plastique a, sur le papier, un côté qui peut-être attrayant… Sur le papier seulement !

Et oui, trouver des alternatives pour supprimer le plastique est bénéfique à la fois pour l’environnement mais aussi pour sa santé. En effet, on connait désormais la nocivité des plastiques sur l’environnement, mais on connait souvent moins sa nocivité sur notre santé notamment lorsqu’on le chauffe.

Alerte ! préparez la tasse de café ou de thé : c’est un article à rallonge 😉

Supprimer le plastique dans la cuisine

Il existe des réflexes assez simples à adopter pour supprimer le plastique dans la cuisine :

On fait en sorte de supprimer/ limiter :

  • L’aluminium
  • Les plastiques et ses dérivés
  • Le Téflon
  • Les matériaux synthétiques

Et, on privilégie :

  • L’acier inoxydable
  • Le bois
  • Le verre/pyrex
  • La porcelaine
  • Les matières naturelles

1. Remplacer le cellophane

Pourquoi abandonner ?

Le grand favori de la conservation des restes au réfrigérateur c’est le film étirable, qui n’est autre que du PVC ou du polyéthylène. Bref du plastique… On déroule, ça sert pendant 1 ou plusieurs jours et puis, direction la poubelle. Dommage quand on réfléchit à ce qu’il faut comme énergie pour produire du plastique et sa durée de vie dans la nature (entre 400 et 1000 ans). Heureusement il existe des solutions plus saines et plus écologiques pour supprimer ce plastique de la cuisine !

Le grand favori de la conservation des restes au réfrigérateur c’est le film étirable, qui n’est autre que du PVC ou du polyéthylène. Bref du plastique… On déroule, ça sert pendant 1 ou plusieurs jours et puis, direction la poubelle. Dommage quand on réfléchit à ce qu’il faut comme énergie pour produire du plastique et sa durée de vie dans la nature (entre 400 et 1000 ans). Heureusement il existe des solutions plus saines et plus écologiques pour supprimer ce plastique de la cuisine !

Par quoi remplacer ?

On remplace le film jetable par des alternatives réutilisables :

  • Boites/Pots en verre : c’est la chouette alternative au plastique et celle que nous retenons au quotidien. Les boites avec couvercles sont pour nous les meilleurs atouts zéro-déchet pour conserver les restes au réfrigérateur !
  • Tissus enduits ou « bee-wraps » : à faire soi-même ou à acheter, il s’agit d’un tissu enduit avec de la cire d’abeille et de la résine d’arbres. Utilisé comme une seconde peau sur les aliments, comme couvercle sur les récipients et même comme sachet ! La chaleur naturelle des mains permet de façonner les bords et de moduler le tissu selon les souhaits ;
  • Charlottes en tissu : à faire soi-même ou à acheter, c’est le même principe que la charlotte sous la douche ! Un morceau de tissu cerclé d’un film élastique, de plusieurs tailles : la charlotte vous permettra de recouvrir vos récipients !

A trouver d’occasion sur les brocantes et les vide-greniers pour les boites et pots en verre, ou neuf dans les magasins spécialisés. Pour les tissus et « wraps » : il est possible de les réaliser soi-même (recette sur Instagram) ou de les acheter en épicerie vrac ou magasins bio…

2. Les sachets zippés

Pourquoi abandonner ?

Ah les sachets zippés en plastique ! Tellement pratiques pour transporter un sandwich, un goûter. Mais même si on peut penser à les laver pour les réutiliser, cela reste des déchets en sursis qui finiront un jour à la poubelle. D’autant plus qu’il y a toujours un risque de migration des composants plastiques vers les aliments. Voici quelques alternatives pour supprimer ce plastique de la cuisine !

Par quoi remplacer ?

  • Boites/Pots en verre : congeler une soupe ou des restes peut se faire dans des boites comme par exemple ceux de la marque Le Parfait. Amener sa salade au bureau en été ou sa soupe en hiver, c’est super classe dans un bocal à vis = vous êtes parés pour une pause ZD & Chic ;
  • Tissus enduits « wraps » : comme évoqué plus haut, ils sont parfaits car façonnables en fonction de ce qu’on a à emballer. En un tour de main, on le plie pour emballer son sandwich de midi !
  • Boites en inox : plus léger que le verre, isotherme ou non, l’inox (acier inoxydable) est idéal pour transporter léger : boites rondes pour le goûter des enfants ou des adultes, bento à plusieurs étage pour le picnic ou le déjeuner au bureau. C’est un matériau sain (stable dans le temps et à la chaleur), pérenne car robuste (même s’il coute plus cher à l’achat il va durer certainement beaucoup plus longtemps que son équivalent en plastique).

A trouver d’occasion sur les brocantes et les vide-greniers pour les boites et pots en verre, ou neuf dans les magasins spécialisés. Pour les tissus et « wraps » : il est possible de les réaliser soi-même (recette sur Instagram) ou de les acheter en épicerie vrac ou magasins bio ainsi que les boites inox…

3. Les papiers cuisson

Pourquoi abandonner ?

L’aluminium : En 2003, l’InVS (Institut de veille sanitaire en France), dans un rapport intitulé « Evaluation des risques sanitaires liés à l’exposition de la population française à l’aluminium : eaux, aliments, produits de santé » mettait en lumière la toxicité de l’aluminium pour les plantes, les animaux et l’homme. Il est accusé régulièrement d’être cancérigène ou de favoriser la maladie d’Alzeimer. Dans le doute, préférons nous en en dispenser.

Le papier sulfurisé est un papier traité de manière à être imperméable et résister aux hautes températures : idéal pour les cuisson au four (papillotes, tartes, gâteaux). Ce type de papier est obtenu par trempage dans l’acide sulfurique… Bof !

Par quoi remplacer ?

Même s’il est préférable de privilégier au maximum les cuissons à basses températures  (comme la cuisson vapeur douce par exemple) qui respectent mieux les aliments et leurs valeurs nutritives, difficile de se passer de four pour faire cuire des cookies goûteux pour le quatre heures

De notre coté, on a banni depuis longtemps le papier aluminium pour les risques évoqués plus haut et parce qu’il est facilement remplaçable.

Pour le papier cuisson, il est possible d’utiliser un papier cuisson non blanchi, sans produits additifs chimiques ni chloré, ni sulfurisé, vous le trouverez en magasin biologique. D’autant plus que celui-ci, une fois utilisé pour les fameux cookies, peut servir de matière carbonée au compost ! Il existe aussi des plaques réutilisables

Nous trouvons le papier cuisson non sulfurisé dans notre magasin bio ou sur les sites en ligne spécialisés « sans plastique ».

4. Les poêles et casseroles 

Pourquoi abandonner ?

Le Téflon est le nom commercial d’une molécule, le polytétrafluoroéthylène (PTFE). C’est le revêtement noir qu’on retrouve sur 90% des poêles & marmites françaises, qui les rend anti-adhésives. Sauf que ce matériau se décolle et se raye avec le temps. Inerte et inoffensif à basse température, le matériau devient toxique à 230ºC (une poêle atteint les 250ºC après quelques minutes en cuisson normale).

En premier lieu, il faut vérifier ses ustensiles en Téflon, si le revêtement est altéré : il faut les remplacer immédiatement. Pour le reste, on peut les remplacer au fur et à mesure, voici les alternatives :

Par quoi remplacer ?

Le fer

Les poêles en fer (alliage fer + 2% de carbone maximum) sont une bonne alternative écologique. Elles sont constituées à 99% de fer (recyclable) et leur durée de vie est élevée, ce qui en fait un produit pérenne. Les poêles de la marque DE BUYER par exemple sont garanties à vie. Petit bémol à nos yeux : le poids et le lavage à la main obligatoire !

L’acier inoxydable

L’acier inoxydable 18/10 a des propriétés anti-adhésives naturelles et ne rouille pas. Il permet de cuire tous types d’aliments sans adhérence et sans ajout excessif de matière grasse. C’est un matériau léger, qui peut tremper dans l’eau, se nettoie facilement et – argument incontournable – il passe au lave-vaisselle ! Côté prix, les ustensiles revêtus de Téflon (pour la plupart fabriqués en Chine) se vendent près de 3 fois moins cher que ceux en acier inoxydable et fabriqués dans l’hexagone. Cependant, une attitude éco-responsable, c’est aussi miser sur la qualité et la pérennité des objets.

La fonte

Elle a comme particularité d’accumuler la chaleur, de la conserver et de la diffuser de manière homogène. Elle est particulièrement adaptée pour mijoter ou cuire à l’étouffé des plats en sauces ou des légumes. Son inconvénient ? Son poids !

Les poêles en céramique

La fausse bonne idée ? Les poêles anti-adhésives en céramique sont présentées comme alternative « green » ou « écologique » au Téflon. Leur fabrication nécessite cependant plusieurs couches de produits chimiques et restent très peu durables, puisque l’anti-adhésif ne résiste pas plus d’un an environ selon différents témoignages. On ne saurait les conseiller.

Chez Emmaüs ou dans les vide-greniers vous trouverez facilement des poêles et casseroles en inox. Mais vous pouvez également les acheter neufs en magasins spécialisés.

5. Les contenants & ustensiles plastique 

Pourquoi abandonner ?

Le talon d’Achille du plastique c’est sa dégradation thermique quand on le chauffe ou qu’on le brûle. La chaleur a pour conséquence de libérer des produits chimiques dans les éléments en contact avec le plastique ou dans l’air (dans le cas de la combustion) : exemple quand on réchauffe un plat au micro-ondes, quand on utilise un ustensile en plastique pour cuisiner en contact d’une poêle chaude… Bien que difficilement quantifiable, il est désormais reconnu que cela représente des risques pour la santé.

Par quoi remplacer ?

Dans un premier temps, on adopte le réflexe de ne plus réchauffer de plats au micro-ondes dans un contenant plastique. Si on a des contenants plastiques existants, et qu’on s’en sert pour la conservation au frigo, on transvase ce qu’on souhaite chauffer dans un bol ou contenant en verre/porcelaine lors de la cuisson.

On remplace au fur et à mesure ses boites plastiques en achetant ou en chinant des contenants à couvercle en Pyrex® ou en verre. Emmaüs en regorge !

Pour les ustensiles, on privilégie :

  • Le bois : matériau sain et solide, on le choisit soit de seconde main, soit réalisé avec des bois de forêts durablement gérées…
  • L’inox : matériau pérenne, ces ustensiles deviennent trans-générationnels Il même possible d’en trouver en parfait état chez Emmaüs ou sur un vide-grenier à des prix imbattables !

Chez Emmaüs ou dans les vide-greniers vous trouverez facilement des ustensiles bois et inox en parfait état. Nous avons trouvé tous nos plats céramique et Pyrex de seconde main. Mais vous pouvez également les acheter neufs en magasins spécialisés.

6. Les moules en silicone

Pourquoi abandonner ?

La fièvre pour les moules en silicone a peut-être frappé certains d’entre vous  A savoir qu’il existe deux sortes de silicone (en élastomères de silicone plus précisément) : les moules en silicone peroxydé et les moules en silicone platinium. Les premiers (les moins chers et les plus répandus en supermarchés) perdent de la matière à partir d’une certaine température, les seconds résistent plutôt bien à la chaleur. A l’achat, il est possible de discerner les 2 : en pinçant et en pliant les moules. Si une légère poudre blanche se forme cela veut dire que le moule n’est pas de bonne qualité.

Bref dans les deux cas, il y a un risque de migration du plastique vers les aliments à la cuisson. Si vous souhaitez les conserver, il est possible de les utiliser comme moule pour les cosmétiques solides ou les produits ménagers par exemple (comme les pastilles pour les WC ou les pastilles lave-vaiselle).

Par quoi remplacer ?

Il existe des moules en acier inoxydable, de formes et tailles variées. Notamment pour les cannelés par exemple.

Il est aussi possible de privilégier, pour les muffins par exemple, des moules en papier non blanchi, qui peuvent ensuite être mis au compost !

Dans les magasins spécialisés pour la cuisine, vous trouverez facilement des moules en inox !

Prêt.e.s à supprimer le plastique dans la cuisine ?

Si c'est déjà le cas dites-nous vos habitudes !

11 Commentaires

Catherine 29 avril 2020 - 15 h 27 min

J’ai testé et abandonné les « bee wraps » ,
Le concept me plaisait beaucoup mais je trouve que c’est peu hygiénique car on ne peut nettoyer qu’à froid et superficiellement à mon avis.
De plus la moindre tache (genre gras ou tomate) reste.

Répondre
C l'air du temps 30 avril 2020 - 0 h 05 min

C’est une des alternatives et ce n’est pas obligé qu’elle plaise à tout le monde bien entendu ! On peut utiliser de l’eau savonneuse si on le souhaite en plus de l’eau froide 🤗 Ça dépend également à quel usage on les destine, parfois à la maison, un contenant en verre qui peut se laver est préférable pour l’alimentaire au quotidien 🤗

Répondre
Morgane 30 avril 2020 - 7 h 22 min

Eh bien tu m’en apprends des choses je ne savais pas du tout que les casseroles anti adhésives sont pas une super option 😱

Répondre
C l'air du temps 30 avril 2020 - 17 h 35 min

Alors nous n’avons pas de recul dessus donc on préfère ne pas se prononcer : néanmoins quand tu cherches des avis sur internet ils ne sont pas très concluants 🤗 Les materiaux comme l’inox ou le fer ou la fonte sont plus anciens donc recommandables sans problème 😃

Répondre
Sandrine 4 mai 2020 - 14 h 51 min

J’essaie au maximum de ne plus utiliser de film étirable ou de poche zippée, je privilégie les boîtes en verre, par contre, pour congeler le pain, j’avoue, je continue à utiliser les sacs zippés, ça évite de mettre des miettes partout 🙁 je ne sais pas par quoi les remplacer

Répondre
Clairelle 18 mai 2020 - 23 h 59 min

Bonjour Sandrine,
Pour congeler le pain, un sac en tissu fonctionne tres bien. Si tu n’en as pas de grand (pour un gros pain), une taie d’oreiller, propre bien sur, fait l’affaire. Je secoue les miettes par la fenetre pour les petits oiseaux quand je sors le pain, et hop, c’est tout bon!

Répondre
C. l'air du temps 19 mai 2020 - 11 h 48 min

Effectivement c’est une excellente solution ! Merci pour le partage !

Répondre
Nathalie 6 mai 2020 - 8 h 48 min

Bonjour
J’utilise moi aussi les bees wrap, faits maison. Ça me va très bien, pour emballer un sandwich pour le pique-nique ou pour tous les jours sur un bol, une assiette, un plat (c’est très peu en contact avec les aliments du coup et ça reste propre). Il y a aussi l’alternative de poser une assiette sur un bol ou un plat, comme faisait nos grands-mères ou arrières 😉
J’ai des bocaux aussi pour toutes sortes de choses à conserver au frigo, et des plats Pyrex (mais aux couvercles plastiques, je les ai donc je les garde, pas de déchets pour l’instant)
J’ai un peu de mal avec le congélateur, je garde les sacs zippés, pas trouver mieux niveau encombrement.
J’écoute vos conseils pour les moules à pâtisserie et poêle quand je devrais en changer… bientôt.
Par contre, je suis passée au papier cuisson bio et… ça colle !! C’est bon pour les pâtes grasses, genre cookies, mais la pâte à pizza par ex, il faut bien bien huiler avant. Et donc ne pas rouler la pâte dessus comme j’avais l’habitude de faire.. un petit changement à opérer de ce côté là

Répondre
C l'air du temps 6 mai 2020 - 9 h 44 min

Ah oui l’assiette sur le bol c’est super aussi ! Nous on fait ça la plupart du temps 🤗 pour le papier cuisson c’est bizarre 🤔 Nous achetons le notre à Biocoop et il ne colle pas ! Une fois également nous en avons trouvé sur le site sansbpa.com il est très bien aussi !

Répondre
laurent 9 mai 2020 - 18 h 11 min

Bonjour Claire et Camille,
merci pour cet article de fond !
A la maison quasi plus de plastique et plus de teflon pour les ustensiles de cuisson et de conservation ! Encore quelques petites exceptions pour la congélation…
C’est verre, inox , fer (les de buyer c’est top effectivement!) ou encore bois…
Belle fin de journée
Laurent du blog https://couches-lavables-et-compagnie.com/

Répondre
C. l'air du temps 19 mai 2020 - 11 h 48 min

Merci pour ce retour Laurent !

Répondre

Laisser un commentaire

* par l'utilisation de ce formulaire, vous acceptez la conservation de vos données telle qu'elle est mentionnée dans notre politique de confidentialité.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ceci devrait également vous plaire

Ce site utilise des cookies. Continuer votre visite en cliquant sur OK ou consulter notre politique de confidentialité. OK Lire