Accueil » Les cotons lavables : comment les choisir et les entretenir
Choisir ses cotons lavables et les entretenir

Les cotons lavables : comment les choisir et les entretenir

Par C. l'air du temps

Dans la routine « beauté » quotidienne, le coton démaquillant prend une place à part entière, au point qu’on peut utiliser jusqu’à 6 cotons par jour – cotons qui, une fois usagés, finissent à la poubelle. En utilisant les cotons lavables, on fait des économies et on épargne la planète !

Et oui ! Qu’on se maquille pas, peu ou beaucoup, après une journée passée dehors, la peau a besoin de se débarrasser des impuretés accumulées. Et l’utilisation du coton jetable n’est pas sans conséquence sur la planète. Outre les déchets produits, la production du coton – matière première – à l’autre bout de la planète est très gourmande en eau. C’est l’une des industries les plus polluantes au monde !

Heureusement, il existe des solutions alternatives, durables & économiques, notamment les cotons lavables !

On voit comment les choisir mais aussi comment les entretenir !

Faire le stock de carrés et longuettes lavables

Tour de la question en chiffres

6 /180 /2160

C’est le nombre moyen de cotons utilisés par une femme : 6 par jour, 180 par mois, 2 160 par an. On vous laisse faire le calcul sur 60 ans…

5260 litres

C’est la quantité d’eau qu’il faut pour produire 1kg de coton. Alors même si un seul carré démaquillant ne pèse pas bien lourd, à l’échelle d’une vie, cela fait quand même pas mal d’eau…

1%

C’est le pourcentage de coton produit en Europe. Alors même si, en comparaison, l’industrie textile consomme beaucoup plus de coton que la production de carrés démaquillants, cette dernière n’est pas en reste. Le coton des carrés démaquillants vient de loin et souvent produit dans des conditions opaques…

Entre 20€ et 40€/an

A raison de 6 cotons par jour, les cotons jetables peuvent coûter entre 20 et 40 euros par an.

Chimie

Le blanchiment du coton exige d’utiliser du chlore ou des azurants chimiques. La teinture du coton, elle, requiert d’employer des métaux lourds comme par exemple du plomb ou du chrome

Quelles sont les alternatives ?

La recherche d’une salle de bains minimaliste et saine passe par l’acquisition d’alternatives durables aux solutions jetables. Le coton lavable en est une belle démonstration.

Saviez-vous qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser absolument un coton pour se démaquiller les yeux ? De l’huile appliquée avec les doigts se révèle être un super démaquillant, d’ailleurs même les pros l’utilisent ! Ensuite, pour enlever les résidus d’huile, il est nécessaire de passer le visage à l’eau savonneuse. Alors, le gant peut-être utile ! Nous en parlons dans cet article sur le soin de la peau.

Le gant de toilette

Et oui, parfois les solutions les plus simples sont déjà dans nos tiroirs 😉 Nous avons tous dans nos armoires à linge de bain des gants de toilette. C’est l’heure de les remettre au goût du jour pour la toilette des adultes et des plus jeunes !

Coudre ses cotons lavables

Il s’agit de carrés confectionnés pour être lavés et réutilisés. Ils peuvent être confectionnés à partir de tissus de récupération et présentent souvent 2 faces : une face douce et une face en éponge. L’avantage c’est qu’ils peuvent être utilisés par toute la famille !

Vous devriez trouver des tutos sur Internet en attendant qu’on vous en prépare un !

Acheter ses cotons lavables

Vous n’êtes pas à l’aise en couture ? Pas de souci, de nombreuses marques confectionnent pour vous ces carrés. Il y a un investissement de départ à réaliser : environ 25€ pour 15 carrés. Mais si on fait le calcul, c’est vite rentable : en effet, à raison de 6 cotons par jour, les cotons jetables peuvent coûter entre 20 et 40 euros par an. En 1 an, l’investissement est donc amorti surtout quand on pense que ces cotons lavables peuvent être lavés jusqu’à 300 fois, ce qui correspond environ à 6 ans d’usage. Nous avons les nôtres depuis 5 ans et ils sont encore en très bon état !

Plusieurs matières sont proposées : coton bio, eucalyptus, bambou. Le choix est varié pour convenir à toutes les peaux : faites vos choix 😉

Nos conseils pratiques

Matière  : Sur le site internet des Tendances d’Emma, vous trouverez le détail sur chaque matière proposée ses avantages et ses inconvénients. Ici nous avons fait le choix du coton bio bi-face pour les carrés et de l’eucalyptus pour les gants.

Quantité : afin d’éviter que les cotons lavables deviennent une contrainte, il est nécessaire d’avoir le stock adapté à sa consommation. Si vous utilisez 1 à 2 cotons par jour, 15 cotons vous dureront un peu plus d’une semaine, et il est possible de commencer par ça. Ensuite, ne pas hésiter à en prendre plus notamment si vous ne voulez pas les lavez trop souvent ou si vous ne faites de machines de blanc régulièrement en achetant une recharge de 10 cotons par exemple…

L’entretien des cotons lavables

Pour l’entretien de vos cotons lavables, nul besoin de produits miracles ou compliqués : tout le nécessaire se trouve dans les produits de base d’une droguerie écologique 🙂

  • Pré lavage  : mettre à tremper une nuit l’ensemble des cotons dans une bassine remplie d’eau chaude avec 2 cuillères à soupe de percabonate de soude (pour entretenir le blanc) et 2 c-a-s de cristaux de soude (pour dissoudre le gras).
    Lavage en machine : la plupart des cotons lavables sont vendus avec un filet de lavage. Profiter d’un machine de linge blanc ou clair pour mettre le filet et laver de préférence à 40°
  • Entretien annuel : tous les 6 mois environ, frotter les tâches récalcitrantes avec du savon de Marseille et laver en machine : ils retrouvent leur fraîcheur à coup sûr !

Prêt.e.s à passer aux cotons lavables ?

Si c’est déjà le cas dites-nous vos habitudes !

Laisser un commentaire

* par l'utilisation de ce formulaire, vous acceptez la conservation de vos données telle qu'elle est mentionnée dans notre politique de confidentialité.

Ceci devrait également vous plaire

Ce site utilise des cookies. Continuer votre visite en cliquant sur OK ou consulter notre politique de confidentialité. OK Lire