Accueil » Shampoing sec maison : la recette efficace et bluffante !
Shampoing sec maison : un recette facile et bluffante

Shampoing sec maison : la recette efficace et bluffante !

Par C. l'air du temps

La découverte de la recette du shampoing sec maison a été une vraie révélation !

Cheveux fins, pollution, conditions de travail : de manière générale, nombreuses sont les excuses pour se laver les cheveux systématiquement. Malheureusement, en réalité nous les lavons beaucoup TROP souvent. A l’instar de la peau, l’utilisation répétée de solutions détergentes décape le cheveu. Et plus on l’abime, plus il est fatigué et plus il a besoin de soin. C’est un cercle vicieux !

Le shampoing sec est une super alternative pour rafraîchir la chevelure et éviter de passer trop souvent par la case lavage à l’eau. Mais attention, les shampoings secs du commerce ne sont pas si nets que ça !

On vous propose donc de découvrir et de tester la recette de shampoing sec maison dont vous nous direz des nouvelles !

Mais pourquoi donc utiliser du shampoing sec ?

En fonction de sa coupe de cheveux et de son volume capillaire, l’étape « lavage de cheveux » peut prendre plus ou moins de temps. Et le temps fait souvent défaut dans nos quotidiens chronométrés. Dans ce sens, le shampoing sec est un véritable atout « flemme » : il s’utilise entre deux shampoings afin de les espacer. Il permet d’absorber le sébum, de rafraîchir la chevelure et d’apporter volume et légèreté sans passer par la case lavage à l’eau.

D’un point de vue écologique, le shampoing sec est un véritable joker ! En espaçant les shampoings, il permet d’économiser de nombreuses quantités d’eau. A une époque, on était de celles qui se lavaient les cheveux tous les jours : notre chevelure fine de citadine avait tendance à vite graisser avec la pollution notamment. Malheureusement, c’est aussi un cercle vicieux : plus on lave, plus on les agresse, plus on a l’impression qu’il faut les relaver. Au sein de notre routine capillaire minimaliste et naturelle, le shampoing sec (maison) c’est la cerise sur le gâteau !

Tous les avantages d’un shampoing sec maison

Pour la santé

Les shampoings secs du commerce sont loin d’être anodins pour la santé de nos cheveux. Ils contiennent pour la plupart du talc (une poudre minérale accusée d’être cancérigène à long terme), des alcools et des parfums (irritants et allergènes). Certaines formules contiennent également des silicones ou équivalents dérivés de plastiques. De plus, la plupart des shampoings secs sont vendus sous forme d’aérosols dont les gaz propulseurs polluent l’air intérieur par l’émission de composés organiques volatils dits COV.

Pour l’environnement

Butane, isobutane, propane : la plupart des shampoings secs sont conditionnés sous forme d’aérosols. Les gaz propulseurs permettant l’application du produit retournent à l’état gazeux lors de la pulvérisation, participant ainsi à l’effet de serre car il s’agit d’hydrocarbures. Les contenants en aluminium sont également difficilement recyclables : rarement vidés complètement, leur démantèlement pour isoler les différents matériaux est une opération délicate.

Pour le porte-monnaie

Vendu entre 3 € et 10 € l’aérosol, les shampoings à sec représentent un coût pour une composition majoritairement composée de… gaz ! Une préparation maison avec des poudres minérales ou de la fécule de maïs est une alternative réellement économique et dure des mois !

Pour la charge mentale et le volume capillaire

Pensée limitante numéro 2354 : en toute honnêteté, on regardait le shampoing sec maison de loin et d’un mauvais oeil. Se « laver » les cheveux avec des poudres ? Sérieux ? Et puis, on a décidé de laisser tomber nos a priori et là… La révélation. Honnêtement :

  1. on a été vite conquises
  2. bluffé par son efficacité
  3. et sa capacité à booster le volume capillaire (et quand on a des cheveux fins c’est un vrai combat)
  4. on gagne un temps précieux à se laver moins souvent les cheveux
Livre Consom'action

Retrouvez cette astuce (et bien d’autres encore) dans notre livre

Ecomarché, le guide pour une consommation responsable

Notre recette de shampoing sec maison au rhassoul

Les ingrédients : fécule de maïs, rhassoul et autres poudres

Mais alors, quels sont les ingrédients magiques qui font de ce shampoing sec une réussite ?

La fécule de maïs est l’ingrédient phare de cette recette. Cette poudre blanche, star de la cuisine, est obtenue par mouture sèche de grains de maïs. Très légère, elle va absorber le sébum et les impuretés. On en trouve au rayon farine mais également en vrac dans les magasins biologiques ou épiceries zéro déchet. Bien conservée, au sec, elle a une longue durée de vie !

Même si elle fait bien le « job » toute seule, on associe à la fécule de maïs des poudres végétales et/ou minérales qui vont permettre de renforcer l’action de la fécule mais également pour leurs vertus sur les cheveux. Comme par exemple toutes les argiles et notamment le rhassoul pour leur pouvoir assainissant, la poudre de neem détoxifiante, antipelliculaire et apaisante ou la poudre d’ortie régulatrice de sébum, anti-chute et fortifiante.

La recette

Dans un petit pot en verre bien étanche, mélanger à l’aide d’une cuillère en bois :

  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 2 cuillères à soupe de rhassoul ou autre poudre végétale ou minérale au choix
  • Pour les brunes : ajouter du cacao dégraissé pour éviter l’effet blanc de la fécule

Application

Etape 1.

Brosser les cheveux pour répartir le sébum sur toute la chevelure

Etape 2.

A l’aide d’un pinceau à maquillage / blush, prélever un peu du mélange et l’appliquer sur les racines

Etape 3.

Attacher les cheveux et laisser poser afin que le shampoing sec absorbe le sébum (le temps de la douche par exemple)

Etape 4.

Détacher les cheveux et les brosser à nouveau pour enlever l’excès de poudre. Griffer avec les doigts pour donner du volume. Effet whaouh au rendez-vous !


Astuce 1 : pour les brunes, la quantité de cacao est à adapter en fonction de votre degré de « brunitude ». Pas d’inquiétude, même si cela parait encore blanc à l’application (on perd quelques années) cela disparait au brossage

Astuce 2 : on peut bien sûr mélanger les poudres !

Envie de tester cette recette de shampoing sec maison ?

N’hésitez pas à nous faire un retour !

2 Commentaires

Sentenac Elodie 12 février 2022 - 11 h 17 min

Génial!
Et ça coûte un bras par dessus le marché..
Merci 🤗

Répondre
C. l'air du temps 14 février 2022 - 9 h 42 min

Oui effectivement, tu as raison : c’est un argument non négligeable 😉 Tu me diras ce que ça donne si tu essaies ! A très vite j’espère

Répondre

Laisser un commentaire

* par l'utilisation de ce formulaire, vous acceptez la conservation de vos données telle qu'elle est mentionnée dans notre politique de confidentialité.

Ceci devrait également vous plaire

Ce site utilise des cookies. Continuer votre visite en cliquant sur OK ou consulter notre politique de confidentialité. OK Lire