Accueil Consom'actionAlimentation Notre marché à Toulouse : des courses bio, locales et zéro déchet
Notre marché à Toulouse : nos astuces locales, bio et zéro déchet

Notre marché à Toulouse : des courses bio, locales et zéro déchet

par C l'air du temps
0 commentaire

Il existe des endroits où l’on se sent bien, proche des autres : notre marché à Toulouse fait partie, pour nous, de ces lieux particuliers.

C’est un lieu qui répond à de multiples attentes. Bien sûr, on y vient faire ses courses, mais aussi : rencontrer ses voisins, échanger avec les producteurs, consommer selon les saisons, participer à l’économie circulaire…

C’est également un lieu essentiel de la transition vers le zéro déchet car les produits sont vendus à l’état brut, sans sur-emballage en respectant le rythme des saisons et en faisant la part belle aux produits locaux.

Il est donc naturel pour nous de faire un article sur le marché, et plus particulièrement notre marché à coté de Toulouse.

Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d’abricots?
Voici l’estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande
Ou bien quelques œillets?
Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne
L’accent qui se promène et qui n’en finit pas

 

Gilbert BECAUD

Le kit zéro déchet pour faire le marché

Le kit zéro déchet pour faire ses courses au marché 

Première chose pour bien faire ses courses au marché en mode zéro déchet : il faut s’armer d’un kit zéro-déchet, à adapter en fonction de vos habitudes/besoins :

  • 1 ou 2 grands paniers
  • 1 boite à oeufs : elle se chine chez Emmaüs ou dans les vides greniers. Il est aussi possible de réutiliser au maximum les boites en carton traditionnelles
  • quelques boites en verre ou en plastique (de tailles variées)
  • quelques bocaux en verre (avec un goulot large c’est plus pratique)
  • des sacs à vrac

Nos astuces pour un marché réussi

  • Demander à votre commerçant en amont, dans un moment où il est disponible, s’il accepte que vous ameniez vos propres contenants. Personne n’aime être mis devant le fait accompli ; et puis cela vous permettra de lui expliquer votre démarche 😉
  • Anticiper : déposer vos boites avant : passer votre commande et aller faire d’autres courses ; cela laissera à votre commerçant le temps de la préparer. Ce qui est notre cas pour les crêpes bretonnes : on dépose la boite au début du marché et la récupère pleine en partant !
  • Questionner : le marché est l’occasion de reprendre contact avec le producteur de ce que l’on mange. C’est le bon moment pour demander pourquoi tel ou tel légume n’est pas présent, comment reconnaitre un bon melon, discuter de la transhumance avec le producteur de fromages de chèvre ou de l’arrivée du veau au printemps
  • Prendre le temps : faire ses courses en mode ZD prendra toujours un peu plus de temps au début, mais tout viendra plus vite une fois que vous aurez pris la main et votre commerçant aussi 🙂
  • Prévoir en plus : penser à prendre 1 ou 2 contenants de plus pour pallier à une envie soudaine de plat traiteur : accras de morue, empanadas, nems, paëlla…

6 bonnes raisons pour aller au marché 

1. Prendre un bol d’air frais

Il est vrai que le week-end, on peut avoir envie de rester chez soi après une semaine bien chargée. Faire le marché de plein vent permet de prendre l’air, de créer du lien, bref c’est bon pour nous !

2. Créer du lien social

Au marché, on discute, on échange avec les commerçants. Mais c’est aussi toujours l’occasion d’y croiser un voisin, des connaissances et de passer un bon moment.

3. Choisir ce que je consomme

Faire ses courses au marché c’est s’offrir la possibilité d’acheter local et de saison et de participer à l’économie circulaire. En effet, c’est le lieu idéal des courses en circuit court qui permet de faire travailler les producteurs de sa région.

4. Limiter les coûts

En achetant les produits locaux, de saison directement aux petits producteurs – et donc sans intermédiaires  – a le grand avantage de permettre l’achat du produit à son prix le plus juste. On repart ainsi le panier plein pour un prix plus raisonnable !

Panier type – 65€ environ pour une famille de 3 pers. pour 10 jours

crémerie – 28€ : 400 g de fromage rapé, 300 g de beurre, 800 g de fromages divers

légumes (AB – Ariège) – 15€ : un potimarron, des carottes, du chou, des oignons, des pommes de terre, un butternut, des tomates cerises pour un poids total de 4 kg

fruits (agriculture raisonnée – Tarn-et-Garonne) – 8€ : 5 pommes, 4 poires, 6 kiwis et 2 kg de raisin

épicerie – 8€ : 300 g d’olives lucques et 100 g d’anchois

crêperie ambulante – 6,8€ : 8 galettes bretonnes fraiches

5. (re)Découvrir les bonnes méthodes de cuisson et préparation des aliments

Qui connait mieux les produits que leurs producteurs eux-mêmes ? Le boucher vous donnera toujours la bonne cuisson de votre rôti et le maraicher une bonne idée pour préparer des légumes d’hiver quand on est en panne d’inspiration ! Vous deviendrez peut-être même une source d’inspiration : votre commerçant pourra apposer sur sa devanture une étiquette incitant à venir avec ses propres contenants. Ainsi, les autres clients en viendront peut être à faire comme vous !

6. Faire ses courses en mode zéro déchet 

Le marché est le lieu idéal pour faire ses courses en mode zéro déchet car les produits y sont vendus bruts. Il n’y a plus qu’à demander à votre commerçant de vous mettre le beurre, le fromage, les oeufs « directement dans la boite » !

Notre marché à Toulouse : Ramonville St Agne

Pourquoi on aime le marché de Ramonville ? Déjà parce qu’il est complet et varié et ensuite parce qu’il n’est pas très loin de chez nous. On voulait vous présenter notre petit « tour » de marché qui prend environ 1h :

1. on passe chez Marie Breizh la crêpière pour y déposer notre boite dans laquelle elle mettra les galettes bretonnes

2. on file chez Flora et Vincent les maraichers Bio pour faire le plein de légumes de saison (et en mai des plants pour le potager)

3. on s’arrête au stand du Domaine du Port – Moissac – pour y prendre les plus beaux fruits de saison en agriculture raisonnée en direct du Tarn & Garonne ;

4. on s’arrête ensuite chez Evelyne et Nicolas pour anticiper l’apéro : olives et anchois dans des bocaux en verre

5. direction Les Fromagers du Mont Royal, le crémier-fromager pour y prendre, toujours dans les boites bien sûr, du beurre, du fromage, de la crème fraiche, des oeufs et éventuellement des pâtes fraiches. Coralie et ses collègues sont toujours de très bons conseils avec une connaissance poussée de leurs produits !

6. dernier arrêt chez Marie où on récupère la boîte et où prend avec plaisir un petit café accompagné d’une crêpe beurre-sucre bien sûr, avec en prime, parfois, le plaisir d’un petit concert improvisé 😉

C’était une petite présentation de notre marché à Toulouse. Si c’est trop loin de chez vous, on vous propose de trouver votre perle sur le site des foires et marchés ou sur le site de Toulouse Métropole.

Cet article vous a donné envie de (re)découvrir le marché ?

A Toulouse ou ailleurs, il n'y a plus qu'à tester un près de chez vous !

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

You may also like

Ce site utilise des cookies. Continer votre visite en cliquant sur OK ou consulter notre politique de confidentialité. OK Lire