Portrait #3 ☆ Manamani, Vers le zéro déchet

 

Maud Cavrois

Créatrice de Mana Mani

Lille – Paris – Goeje (Corée du Sud) – Abu Dhabi – Rome – Paris.

 

… S’est prise au jeu et nous raconte, avec ses mots, son métier 🙂

DSCF4049

Le kit de carrés à démaquiller « tout en un » Manamani @C. l’air du temps

 

☆ Au commencement…


J’ai grandi et fait mes études dans le Nord à Lille et même si je n’y vis plus depuis longtemps, c’est toujours cette ville que j’appelle « Home ». J’ai une formation en droit, j’ai été juriste, j’ai fait du recrutement, j’ai tenté les ressources humaines, le tout avec intérêt mais sans véritable passion. Puis nous sommes partis en expatriation en Corée du Sud d’abord, puis à Abu Dhabi et enfin à Rome. J’ai même travaillé 48h pour Total à Abu Dhabi et finalement, c’est peut-être pour cette raison que j’ai voulu me racheter pour la planète en engageant ma famille vers le zéro-déchet 😊.

Notre déclic est venu en Italie mais prend certainement sa source dans tout ce que nous avons vécu aux Emirats Arabes Unis : pas de tri, des grosses voitures très polluantes, de la climatisation jusque dans certains parkings et une vie qui tourne autour des centres commerciaux. Nous avons toujours aspiré à un mode de vie simple dans lequel le matériel ne prenait pas trop de place et sauter dans le zéro-déchet nous a permis de concilier ce besoin de minimalisme et l’envie d’agir pour l’environnement.

 

 Comment décris-tu ton métier ?


Le Kit carrés à démaquiller a été le premier produit que j’ai imaginé pour Mana Mani car je n’arrivais pas à trouver un produit dans lequel je puisse concilier cotons lavables, praticité, made in France et coquetterie. En effet, j’avais envie qu’il soit compact car nos salles de bains sont parfois petites quand on habite en ville. J’avais envie qu’il soit pratique pour un usage quotidien ou en voyage. J’avais envie que le plus gros de la valeur de mon achat soit local. Et enfin, j’avais envie qu’il soit joli car sauver la planète n’implique pas nécessairement de mettre l’esthétique de côté. Et, aujourd’hui, notre kit démaquillant Mana Mani est notre produit phare et nos clients nous recommandent pour ces mêmes raisons.

Et de fil en aiguille, les autres produits sont venus avec le même fil directeur : pratiques et jolis. Nous donnons par ailleurs un sens social à l’achat de nos clients car nous travaillons sur la confection textile exclusivement avec des ateliers d’insertion. Notre but est de contribuer à notre petite échelle à recréer une vraie compétence de confection textile en France dont nos communautés locales bénéficieront à terme, ainsi que d’autres entreprises qui pourront ainsi se tourner vers le made in France.

 

DSCF4053

Le kit de carrés à démaquiller « tout en un » Manamani @C. l’air du temps

 

☆ A qui s’adresse les produits Mana mani ?


Nous aimons beaucoup parler de notre démarche de réduction de déchets. D’ailleurs si vous nous invitez à dîner, on parle tout le temps de notre poubelle 😊. On aime en parler parce que cette démarche nous a rendu plus heureux car elle nous a aidé à réfléchir à ce qu’on achète, aux conséquences de notre consommation et, derrière tout ça, à se détacher de nombreux besoins. Et finalement, on va aimer s’adresser à des personnes qui sont sensibles aux enjeux environnementaux et qui ont envie decommencer un premier geste.

C’est pour que ce premier pas soit le plus facile et agréable possible que nous cherchons à concevoir des produits à la fois pratiques et jolis. On ne prétend pas les aider à sauver le monde mais simplement démarrer une démarche qui va finalement les amener plus loin que cette simple idée de moins jeter. Et derrière, c’est parce que la majorité aura fait le pas qu’on arrivera à laisser une Terre viable à nos enfants.

 

☆ A quoi ressemble une de tes journées « type » ?


La journée commence et se termine toujours avec nos deux enfants (2 ans et 4 ans). C’est notre priorité. Entre les deux, c’est l’apprentissage d’une start-up : parer à l’urgent, tenter d’anticiper les approvisionnements, préparer les commandes, instagram et facebook, répondre aux encouragements et aux demandes, passer du temps au téléphone. Nous n’avons que 8 mois d’existence alors nous apprenons tous les jours. Dans quelques mois nous aurons probablement une journée type, pour l’instant, ce n’est que de la découverte.

DSCF4029

Le kit « essuie tout » pour la cuisine Manamani @C. l’air du temps

 

☆ Solo ou Equipe ?


En équipe !

Même si je gère seule pour l’instant l’ensemble de l’activité, je partage cette aventure avec mon mari au quotidien. Et je partage aussi avec nos ateliers de choc. J’ai la chance de travailler avec des femmes exceptionnelles qui n’ont pas seulement le talent de fabriquer les super produits de Mana Mani mais qui sont aussi autant de gentillesse que de soutien dans notre projet.

 

 Des astuces/conseils ?


Je n’ai pas d’autre conseil à donner que celui de s’y mettre un geste à la fois. Réduire ses déchets apporte une autre façon d’aborder sa propre consommation et permet de gagner beaucoup de pouvoir d’achat que, nous, nous convertissons en achats immatériels (être plutôt qu’avoir).

Pour le quotidien, j’ai trouvé beaucoup de bonnes choses dans le livre de Camille se Lance. En plus, elle est sympa.

Pour l’actualité, j’aime beaucoup suivre Usbek et Rica qui propose des analyses pertinentes sur notre société et ses enjeux et permet de prendre du recul sur les évènements par rapport à tout ce qu’on peut lire sur les réseaux sociaux ou dans la presse quotidienne. Mais pour tout ça, il faut du temps.

Pour le fond, je parle souvent du film « Demain » de Cyril Dion que nous avons regardé après notre déclic mais qui parle du défi environnemental par le biais de solutions et je me retrouve dans cette écologie d’opportunité de faire mieux. J’aimerais trouver le temps de lire ses livres très bientôt.

DSCF4065

Le kit « bébé » Manamani @C. l’air du temps

 

☆ Une plus grande fierté ?


Je pense que je partage la même avec bon nombre de mes semblables : la première commande du premier client qu’on ne connaît pas est magique. Même si les proches peuvent apprécier nos produits, ils achètent aussi avec une petite envie de nous soutenir qui est essentielle quand on démarre. Mais lorsque la commande arrive sur le seul critère d’un produit et d’une image qu’on a construit avec sa tête, ses mains et les doigts de fées de nos ateliers, c’est vraiment excitant.

 

Maud

 


0d9862_ccd4fa3eae244a91b4aacf29cc86d7cb~mv2

Mana Mani

Sur Facebook & Instagram

 


 

DSCF4030

DSCF4061

Essuie tout & Kit bébé Manamani @C. l’air du temps 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 réflexions sur “Portrait #3 ☆ Manamani, Vers le zéro déchet

  1. Jedeviensécolo dit :

    Merci pour cette « rencontre » avec Maud. J’aime beaucoup la démarche et le soin apporté aux produits pour qu’ils soient beaux et agréables à utiliser. C’est amusant que voir dans quelles circonstances chacun a son déclic pour le zéro déchet d’ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.