Notes de Lecture # 2

By Cl.

Pour cette 2ème note de lecture,  on vous présente un livre qui compte dans l’histoire du zéro-déchet dans le sens où, de part sa médiatisation, il a permis, avec d’autres, de mettre en lumière le mode de vie « éco-responsable ».

Retranscription d’une expérience menée à Manhattan par l’auteur et sa famille, ce livre a forcément la force d’un modèle 😉

☆ A L’ESSAI 

No Impact Man de Colin BEAVAN

☆ SYNOPSIS

Comment réduire son bilan carbone quand on a 42 ans, qu’on vit en plein Greenwich Village, au 9° étage d’un immeuble new-yorkais ? Parce qu’avoir une empreinte énergétique neutre signifie, bien entendu, ne plus utiliser inutilement l’électricité ou le pétrole : ascenseur, frigo, taxis, micro-ondes… Mission difficile quand on a une fille de 18 mois, un chien et qu’on est marié à une fashionista élevée à «la culture American Express Gold». Mais rien d’impossible pour No Impact Man qui se lance dans une aventure d’un an, qui nous est narrée dans ce drôle de journal de bord.

☆ AVIS

Il est toujours un peu compliqué de lire un livre en dehors de son contexte de sortie et de succès littéraire. C’est le cas avec ce livre.

No Impact man, ce n’est pas seulement un livre, c’est aussi une expérience live retranscrite sur un blog et également un film. C’est l’histoire de Colin, new-yorkais, qui prend conscience assez brutalement de son empreinte écologique et décide de mener une expérience pendant un an en réduisant au maximum son impact et celui de sa famille sur la planète.

6a00d83452403c69e201a51181c59f970c

Au delà-là du style d’écriture qui ne m’a pas transportée (très condensé et sans réels repères chronologiques), le livre est très intéressant à plusieurs niveaux.

En premier lieu, il est très documenté : pour chaque volet de son expérience (alimentation, énergie, gestion des déchets…), l’auteur étaye ses propos à grand renfort de chiffres qui donnent le tournis (tout est très sérieusement répertorié et référencé en fin de volume). Car rappelons-le : l’expérience se place aux Etats-Unis qui reste un des pays les plus producteurs de déchets en tous genre au monde.

Ensuite, le livre est la retranscription d’une expérience humaine dans laquelle le narrateur est le moteur : il entraine le reste de sa famille. L’échec, le doute, la motivation face à la prise de conscience sont donc des sentiments présents tout au long du livre et ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seuls sur ce chemin de l’éco-responsabilité 😉

Enfin, comme dans toute expérience, il a testé les limites d’un tel mode de vie. Au terme de l’expérience, du constat de ses limites rencontrées, il est en mesure de dire les habitudes qu’ils ont souhaité conserver ou abandonner afin de trouver un équilibre.

«Je n’avais pas l’intention de faire dans la demi-mesure, de me contenter d’utiliser des ampoules basse consommation ou de recycler à tout-va. L’idée était d’aller aussi loin que possible, d’atteindre le zéro impact environnemental. Je visais non seulement le zéro carbone, mais aussi le zéro déchet, zéro pollution dans l’air, zéro toxine dans l’eau, zéro source pompée à la planète. Je ne voulais pas seulement réduire mon empreinte carbone à zéro. Je ne voulais avoir aucune empreinte écologique».

Vous l’aurez compris, ce n’est donc pas pour le style littéraire en lui-même que je vous conseille cette lecture mais plus pour le plaisir de vivre avec l’auteur les tribulations de son expérience, étayées par des chiffres qui ont le mérite de nous rappeler (encore une fois) à la réalité !

Si vous l’avez déjà lu, qu’en avez-vous pensé ?

Si non, si la lecture vous tente : je vous le prête !

Une réflexion sur “Notes de Lecture # 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s