Dire (enfin et pour de bon) NON aux sacs plastiques

By Cl.

A la fin de l’été 2016, nous étions en vacances dans les Baléares où nous avons bien profité de très belles plages et d’une nature encore assez sauvage.

Cependant mon sentiment reste mitigé car la saleté des plages m’a effarée, déconcertée, désemparée moi qui, dans mon quotidien « bulle » Zéro Déchet, fait tout pour y échapper…

 

2016-08-31-14-45-23

@C. l’air du temps – Un décor de carte postale

 

Non ce n’est plus une chimère, ça ne l’a jamais vraiment été d’ailleurs, nous sommes envahis par le (sac) plastique, même sur nos plages, pendant nos vacances, impossible de faire comme si ça n’existait pas ! Et bien sûr les Baléares ne sont pas un cas isolé que ce soit clair entre nous 😉

Monsieur avait ramené de ses échappées palmes et tuba des sacs plastiques en pagaille que nous avons acheminé ensuite vers les poubelles de la plage. Bref ça plombe un peu l’ambiance carte postale si vous voyez ce que je veux dire…

2016-08-31-15-52-25

@C. l’air du temps – Du plastique sur la carte postale

 

Mais point d’apitoiement : ici on prend les choses en main 😉

Vous en avez sûrement entendu parler, depuis le 1er juillet 2016, est entré en vigueur en France un décret visant à l’interdiction des sacs plastiques. Dans un premier temps, seuls les sacs en plastique de caisse à usage unique d’une épaisseur inférieure à 50 microns, qu’ils soient gratuits ou payants, étaient interdits (y compris les sacs biodégradables en plastique).

Cette interdiction a été étendue le 1er janvier dernier (2017 donc !) aux autres sacs (fins en matières plastiques à usage unique, aux emballages plastiques non biodégradables et non compostables, pour l’envoi de la presse et de la publicité (mise sous blister). Pour le calendrier détaillé c’est par ===> ICI

Mais bien entendu malgré l’interdiction, on en voit encore beaucoup (TROP) à la sortie des commerces…

 

☆ Quelques chiffres

pour bien cerner THE PROBLEME des sacs plastiques en France et dans le monde :

• 700 millions par an

Nombre de sacs plastiques utilisés jusqu’à présent et chaque année en France dans les grandes surfaces.

• 1 seconde / 20 minutes / 400 ans

Les 3 chiffres fous fous fous de la vie d’un sac plastique : 1 seconde environ de fabrication / 20 minutes en moyenne d’utilisation = en gros du commerçant jusqu’à chez vous, en général il n’est utilisé qu’une fois / au minima 400 ans de vie avant qu’il ne se désagrège

• 14 400

Nombre des sacs plastique qui atterrissent, chaque heure, sur les plages françaises. Sur un an, c’est plus de 126 millions de sacs qui viennent souiller les côtes. Le sac plastique représente, à lui seul, 60 à 80% des déchets en mer !

• 100.000

Nombre de mammifères marins qui meurent chaque année en ingérant du plastique car ils confondent les sacs avec des méduses, qui, elles, font partie de leur nourriture. Y compris les poissons qui terminent dans notre assiette (en gros retour à l’expéditeur).

• 1 million

Nombre d’oiseaux qui meurent chaque année car ils confondent les petits morceaux de plastique flottant en surface avec des oeufs de poisson.

Vous trouverez ICI le rapport Greenpeace sur le sujet si vous souhaitez creuser…

 


L’interdiction des sacs plastiques est donc hautement nécessaire, vitale même pour la préservation de la faune & la flore à l’échelle de la planète. 


 

Mais au delà du remplacement du matériau plastique des sacs par un autre type de matériau pour en réduire l’impact (kraft, bio plastique…) il faut saisir l’occasion de cette interdiction réglementaire pour questionner l’usage que nous en avons.

A-t-on vraiment besoin de ce sac qui va finir à la poubelle 20 minutes plus tard ? La réponse est NON vous vous en doutez !

☆ Plusieurs Pistes

  • Privilégier au maximum les sacs réutilisables en tissu par exemple ;
  • Toujours avoir avec soi un sac et même en déplacement un « tote bag » afin de pouvoir REFUSER SYS-TE-MATIQUEMENT le sac proposé en caisse, vous verrez c’est un geste très simple et de plus en plus de boutiques en proposent comme objet de marketing. Plié, il se fait tout discret et se cale très facilement dans un sac à main, dans le coffre de la voiture, le dessous de la poussette etc… ! (personnellement quelque soit l’objet de la virée, j’en prend toujours un avec moi, ça permet de parer à toute éventualité)

 

tote-2

@C. l’air du temps – Le « Tote » est dans le sac !

 

  • Lors de nos virées emplettes, en l’absence de sac réutilisable, on utilise le sac en carton de la première boutique, ET on refuse les sacs dans les suivantes en se servant du premier pour contenir tous les articles. Une fois usé, on pense au tri du sac en papier/carton (voir notre article sur le TRI) ;
  • Si, malgré tout, on se retrouve dans la situation où le sac plastique est dans nos mains : il est bien de le réutiliser au maximum avant de le jeter (pensez aux tortues on avait dit rien de culpabilisant) en les utilisant comme sacs poubelles par exemple !

 

Alors, vous êtes prêts à faire vous aussi ce geste simple de refus du sac plastique ?

Prêts ? Feu ? Totez !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s